Forum Dédié aux étudiants de l'EST Salé, Département : Techniques de Management
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 CIMR : Un excédent d’exploitation en hausse de 19%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administrateur
Admin


Masculin
Nombre de messages : 287
Age : 49
Localisation : Salé
Date d'inscription : 20/09/2007

MessageSujet: CIMR : Un excédent d’exploitation en hausse de 19%   Sam 6 Oct - 10:34

* Les tests de sensibilité confirment la pérennité du régime.
* La réserve de prévoyance enregistre une hausse de 19%, s’établissant à 10.977 MDH.



L’année 2006 a été un exercice exceptionnel pour la CIMR. Elle a été exceptionnelle en matière de chiffre d’affaires, en ce qui concerne l’amélioration de la pérennité de la Caisse et sa réussite sur le plan commercial. 2006 a été marquée par une véritable rupture de comportement des entreprises vis-à-vis de la CIMR. La Caisse a poursuivi ses efforts de modernisation… Ce sont là globalement les propos de K. Cheddadi, Président de la CIMR, à l’occasion de la communication des résultats après la tenue de l’Assemblée générale le 12 juillet courant.
Le nombre des entreprises adhérentes à la Caisse est passé à 4.071 en 2006 contre 3.879 en 2005, soit une hausse de 5%.
Le nombre des affiliés cotisants a atteint 236.489 avec un âge moyen de 41,10 ans. Le rapport actifs/retraités est passé de 3,15 en 2002 à 2,59 en 2006. Les contributions globales, y compris les cotisations sociales, surprimes, rachats ont atteint 3.075 MDH en 2006 contre 2.815 MDH en 2005, soit une hausse de 9%. Pour ce qui est des paramètres du régime, le salaire plafond a affiché une hausse de 4% s’établissant à 1.025.240 DH avec le même taux de revalorisation, soit 0,25%.
À fin 2006, 107.902 personnes bénéficient d’une pension de retraite CIMR. Ces allocataires sont répartis en : 74.986 retraités, 32.596 conjoints survivants et 320 orphelins bénéficiant d’une pension de réversion. Au total, les allocations servies se sont élevées à 2.142,7 MDH.
Au 31 décembre 2006, le résultat global de la CIMR s’est élevé à 1.760 MDH, enregistrant une hausse de 23,8% par rapport à l’exercice précédent. Au terme de cet exercice, les contributions ont enregistré une augmentation de 9,2%, se situant à 3.075 MDH dont 1.632 MDH au titre des contributions patronales et 1.323 MDH au titre des cotisations salariales.
D’après Noureddine Jaoudi, Directeur administratif et financier de la CIMR, «le résultat affiché par la Caisse a permis de faire augmenter la réserve de 19%». La réserve totale a ainsi atteint 10.997 MDH.

Diversification
des actifs
A fin 2006, les produits du patrimoine se sont élevés à 911 MDH, enregistrant une hausse de l’ordre de 10,7% par rapport à l’exercice précédent. Le total des produits de la CIMR s’est élevé à 4.112,6 MDH. Les charges ont atteint, à fin 2006, 2.353 MDH dont 2.143 MDH au titre des allocations de retraite et 63 MDH au titre des frais généraux et pertes et profits.
Le taux des frais de gestion qui représente le ratio entre les frais de gestion de la CIMR et ses produits techniques s’est situé en 2006 à 19,6%.
Quid de la politique de placement de la Caisse ? Le portefeuille de la CIMR est estimé au 31 décembre 2006 à 18,8 Mds DH. Il est composé à hauteur de 25% de participations en actions, gérées en direct ou sous délégation à hauteur de 72% d’obligations gérées en direct ou sous délégation et à 3% de placements divers.
D’après le Directeur administratif et financier de la Caisse, le portefeuille des participations directes a enregistré une performance de 48,9%. Les SICAVS CMR ont superformé leur benchmark et ont réalisé une performance moyenne de 21,6%. Idem pour les fonds dédiés actions qui ont superformé leur benchmark en réalisant une performance moyenne de 75,3%.
La gestion financière telle qu’adoptée par la Caisse reflète une meilleure diversification des actifs pour ne pas concentrer les risques sur une ou deux classes d’actifs. En outre, l’introduction de nouvelles classes d’actifs améliore la position risque/rendement de la CIMR. Cette approche de diversification est en ligne avec les stratégies financières mises en place par les grandes caisses de retraite dans différents pays ( France, Royaume-Uni, pays scandinaves…).
Le bilan actuariel 2006 met en exergue la pérennité du régime. On assiste à un niveau confortable du fonds de prévoyance qui reste constamment positif, avec une période ascendante en fin de période de projection. Le fonds de prévoyance s’est amélioré par rapport à la projection réalisée en 2006 grâce à l’apport de la gestion financière. Les tests de sensibilité effectués ont montré que le régime reste sensible au taux de rendement financier et à l’évolution du nombre des actifs cotisants. Le Président de la Caisse est conscient que le régime de retraite par répartition est très sensible, mais il est confiant dans un contexte d’évolution de croissance économique et de mise en marche de gros chantiers.

_________________


La prospérité de ce Forum dépend de vos Participations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.top-management.c.la
 
CIMR : Un excédent d’exploitation en hausse de 19%
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enlever des excédent non valables
» Supprimer un excédent
» Remboursement client
» indemnités journalières et congé maternité
» Un excédent de fric, un gaspillage ou une folie? lol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Général :: Infos et news du pays-
Sauter vers: